Une disparition : JB Pontalis…

2013
01.28

JB Pontalis, philosophe, psychanalyste et romancier est décédé le 15 janvier dernier. Il laisse une belle œuvre derrière lui et de beaux témoignages comme l’illustre la série d’entretiens sur France Culture.

Rediffusion de l’émission « A voix nue », par Colette Fellous. Réalisation : Bruno Sourcis. Avec la collaboration de Claire Poinsignon et Vincent Decque. Rediffusion des émissions d’octobre / novembre 1998.

« Philosophe de formation, élève de Sartre et ami de Merleau-Ponty, J.-B. Pontalis s’est très vite tourné vers la psychanalyse, en entreprenant dès 1953, une analyse avec Jacques Lacan dans le but de devenir lui-même psychanalyste. Ses trois lieux de travail se répondent : le cabinet de l’analyste, le bureau d’éditeur chez Gallimard, la table d’écriture pour ses romans. L’écouter raconter ses années de formation, ses années d’amitié avec Sartre ; l’écouter décrire son amour des lieux et des rêves ; l’écouter réfléchir sur la nuance d’un mot, c’est en fait écouter le cheminement d’une pensée toujours aux aguets. Partager ces entretiens, c’est avoir le plaisir de l’entendre à la fin de chaque séquence nous offrir un fragment de ces livres » (source : site France culture).

JB Pontalis, A voix nue, 5 épisodes à écouter ici…

2013 voeux et vous…

2013
01.11

Toute l’équipe de Réalités & Projets vous adresse ses meilleurs vœux pour cette nouvelle année. Et le plaisir de vous offrir ici près de 2013 articles ou presque par an !

Mais méditons sur la phrase de l’écrivain Léon Tostoï :

« Tous les hommes font la même erreur, de s’imaginer que le bonheur veut dire que tous les vœux se réalisent. »

… finalement pas tous mais seulement quelques uns tout de même !

Lapsus…

2012
10.05

Les mots sont les outils de travail du consultant : il les parle, il les écrit, il les organise… en petites phrases, moyens courriers, gros rapports. Il en produit parfois tellement qu’ils lui échappent, pour reprendre leur vie propre… Et faire le délice de nos « psy »… Ou amuser nos clients attentifs…

Voici une récente cueillette, effectuée au gré des pages, pourtant maintes fois relues de nos productions textuelles : le - management - est ainsi devenu… le - mangement - : « çà n’existe pas », direz-vous… Non c’est vrai, mais çà n’en évoque pas moins de cannibales résonances… Et quand lefinancement- devient le - fiancement -, vous pensez à quoi, vous ?

En tous cas, lorsque dans un projet de service les options - théoriques - deviennent les options - thérotiques -… Çà ouvre de sacrés perspectives pour le week-end, non ? Et çà compense les mauvais jours, quand subitement, les -services- sont tristement devenus des - sévices - ou bien que l’on note sur sa liste de tâches à faire » à la fin du – moi - »

La cueillette continue… avec vous lecteurs assidus ?

Claire Guérin, Consultante à Réalités & Projets

Michel Laforcade en Aquitaine : les promesses d’une nomination récente !

2012
09.27

Par un décret du 30 août 2012, Monsieur Michel Laforcade a été nommé Directeur général de l’ARS d’Aquitaine, en remplacement de Madame Nicole Klein qui a regagné son corps d’origine, la préfectorale, en juin dernier.

Cette nomination est une bonne nouvelle pour notre région et ce, à plus d’un titre. D’abord parce-que Michel Laforcade est un homme qui connaît bien le secteur médico-social, qu’il a piloté pendant des années en tant que DDASS, ce qui s’avère plutôt rassurant face à d’éventuelles sirènes du « tropisme sanitaire »… Ensuite parce que c’est un homme qui a fait la preuve de son attachement au service de l’État et à la conduite des politiques publiques, ce qui, en des temps où le « tropisme gestionnaire » n’est jamais bien loin, est plutôt rassérénant… Enfin parce-que Michel Laforcade est un fervent défenseur des démarches d’évaluation et de qualité pour lesquelles il a beaucoup œuvré, lors de son passage en Dordogne notamment.

En bref, un faisceau d’indices biographiques de nature à rassurer les opérateurs gestionnaires du secteur médico-social aquitain, dans un contexte économique par ailleurs très contraint…

© Réalités & Projets

Claude Lévi-Strauss et les tropiques…

2012
08.28

Quand une chaîne de télévision intelligente rend hommage à un grand penseur du XXème Siècle il ne faut pas bouder notre plaisir et regarder avec gourmandise le documentaire sur Claude Lévi-Strauss, anthropologue et ethnologue.

« L’anthropologue français Claude Lévi-Strauss, précurseur du structuralisme, a été l’un des premiers à prôner la complémentarité des diverses sciences humaines. Modeste, il se présente comme l’ami et le disciple de Roman Jakobson, soucieux d’appliquer à l’homme les principes de la linguistique structurale. Refusant le titre de fondateur d’une école de pensée, le scientifique n’en a pas moins révolutionné l’ethnologie moderne en démontrant que les mentalités obéissaient à des logiques particulières. A partir d’un entretien que Claude Lévi-Strauss accorda en 1972, se dessine le portrait de l’un des plus grands penseurs du XXe siècle » (source Arte Tv).

Regardez donc le documentaire de Claude Lévi-Strauss sur Arte Tv le 29 août 2012 à 23h15 ou en rediffusion.

Retrouvez également de nombreuses archives très documentées (portrait, entretiens, archives INA, lectures de Lévi-Strauss en vidéo…) dans le dossier complet ici…

la réalité n’existe pas…

2012
07.25

… en se promenant dans Bordeaux, il est possible de trouver depuis le mois de juin une devanture Place du Parlement Sainte Catherine qui nous propose un néon coloré des plus accrocheur. Le slogan est simple, « La réalité n’existe pas » ! A Réalités & Projets nous en savons quelque chose puisque nous avons toujours pensé que la réalité n’existe pas sans projets.

Ainsi, notre nom n’en devient que plus « réel » ou du moins explicite !

Très bon été à tous…

les joies du neuromarketing…

2012
05.22

Depuis quelques semaine France 2 dégaine avec une nouvelle émission qui souhaite redonner la part belle aux reportages d’investigation. Cette semaine un sujet fort intéressant et peu connu, l’approche du neuromarketing au service des marques. Une émission à ne donc pas rater pour savoir ce que l’on veut à notre cerveau :

Neuromarketing : votre cerveau les intéresse

Les marques sont de plus en plus nombreuses à scruter le cerveau de leurs clients. A l’aide d’IRM ou d’électroencéphalogramme, elles se livrent à des études sur le subconscient pour pousser à acheter. C’est le «neuromarketing», une pratique interdite. Une chaine de restauration rapide a notamment expérimenté des odeurs artificielles sur des cerveaux de consommateurs. Un géant de l’industrie cosmétique, un service public et le secteur bancaire sont eux-aussi démasqués. Portrait également de Jean-Luc Touly qui se bat contre la marchandisation de l’eau tout en étant salarié de Veolia, le numéro un mondial de la gestion de l’eau. Auteur d’un livre à charge contre son entreprise, il a été licencié puis réintégré après des années de procédure. Il tente de convaincre convaincre des communes de revenir à une gestion publique de l’eau (source : france 2).

Diffusion de l’émission le vendredi 26 mai 22:30 au samedi 26 mai 00:00 sur France 2

Cash investigation, Neuromarketing…

la vie en vrac…

2012
05.02

photo extraite du documentaire, la vie en vrac

… la psychiatrie de secteur va mal, les patients aussi, quels constats pour quelles solutions dans notre société ? Le documentaire « La vie en vrac » proposé par Arte le jeudi 3 mai tente de brosser, au mieux et avec humanité, un point sur la question.

Le quotidien de l’hôpital psychiatrique de jour de Saint-Germain-en-Laye, où se tisse au jour le jour une relation de confiance entre soignants et patients.

Au bout d’une impasse de Saint-Germain-en-Laye, près de Paris, une maison accueille chaque jour des personnes en souffrance psychique. Dans ce lieux singulier, soignants et patients travaillent ensemble à renouer des liens de vie et de partage. Plusieurs mois durant, Élisabeth Kapnist s’est immergée dans leur quotidien.

Psychotique, schizophrène, paranoïaque… : des mots qui renvoient de plus en plus à un imaginaire de violences, de crises et passages à l’acte dangereux. La folie dérange. La réalisatrice, elle, a voulu comprendre, à travers cet hôpital psychiatrique à visage humain, combien elle est au contraire proche de nous. Un patient travail d’approche et un tournage étalé sur plusieurs mois lui ont permis de nouer avec les protagonistes, patients et soignants, une relation de confiance, reflétée dans ce documentaire émouvant.

La vie en vrac, documentaire réalisé par Elisabeth Kapnist en 2011, jeudi, 3 mai 2012 à 23:20

La vie en vrac sur Arte Tv…

la vitalité du jeûne !

2012
04.04

En feuillant récemment la presse et en écoutant la radio un sujet de société peut attirer notre curiosité comme par exemple celui du jeûne et de ses pratiques actuelles.

Le jeune serait-il en passe de devenir une alternative au « tout médicament », ou une simple mode pour un occident en mal de repères ? Comme le montre une étude récente, en Russie, en Allemagne et aux États-Unis, médecins et chercheurs étudient les effets étonnants du jeûne sur les patients. Une enquête aussi rigoureuse que troublante de Sylvie Gilman et Thierry de Lestrade.

En France en revanche, le regard est très différent. Généralement ignoré par la médecine, le jeûne connaît néanmoins de plus en plus d’adeptes qui veulent le faire connaître.

Pour certains, le jeûne doit néanmoins être considéré avec précaution. La « Miviludes » a, par exemple, attiré l’attention sur les dangers que pouvaient représenter certains régimes alternatifs. Pour en savoir plus, pour comprendre ce que recouvre cette ancienne-nouvelle pratique regardons le documentaire et le dossier sur le sujet sur Arte TV.

Le jeûne, une nouvelle thérapie ?

Autisme : une recommandation qui fera date, un débat qui reste à dépassionner…

2012
03.14

L’ANESM et l’HAS ont  publié jeudi une nouvelle recommandation de bonne pratique pour les interventions  éducatives et thérapeutiques coordonnées chez l’enfant et l’adolescent avec autisme ou troubles envahissants du développement.

Il y a fort à parier que cette RBPP ne passera pas inaperçue !

On y trouve en effet, rangées au rang des « interventions globales non consensuelles »,  les approches psychanalytiques « et la psychothérapie institutionnelle » ; sur le plan des méthodes, ANESM et HAS s’opposent formellement au « packing », technique d’enveloppement corporel contestée, notamment par les associations de parents.

Quoique l’on puisse penser du bien fondé ou non, sur le fond, de ces recommandations et  de leur validité « scientifique »,  le contexte de ce débat est  doublement révélateur : il nous parle de la place singulière qu’occupe la question de l’autisme dans notre société et de celle, non moins singulière de la psychanalyse dans les représentations sociales dominant ce début de 21ème siècle.

On voit d’un côté le poids montant d’une problématique qui a su s’afficher comme incontournable sur l’agenda politique, par le jeu d’associations d’usagers médiatisant leurs actions en rendant visibles et sensibles  pour l’opinion  les besoins d’un public jusque là mal connu et mal identifié. En appui sur les outils du lobbying associatif classique, elles ont su également trouver d’autres relais avec  des personnalités et des supports médiatiques. La reconnaissance progressive de leurs revendications montre qu’il y a encore de la place pour un tissu associatif porteur et créateur de nouvelles réponses en matière d’offre de services médico-social, alors que précisément l’évolution de notre paysage institutionnel (réforme des appels à projets) dessine une lourde tendance contraire…

De l’autre côté, on observe que la psychanalyse est une fois de plus placée au ban des  accusés… désignée comme hors « sujet » en quelque sorte.

Au-delà de ces logiques de déclin ou d’affirmation des courants de pensées, il est notable que le débat sur l’autisme se déploie sur fond de représentations clivées, dans un contexte passionné où les excommunications réciproques  tiennent parfois lieu d’arguments…

Sur le terrain pourtant, bien des équipes essayent d’articuler avec intelligence ces deux approches qui s’opposent… pariant, avec raison,  sur les vertus d’une approche métissée.

Pour découvrir la recommandation dans son intégralité ainsi que la lettre de cadrage, la synthèse mais aussi une série de questions/réponses sur l’autisme, rendez-vous sur le site de l’Anesm…

Claire Guérin, Responsable du pôle conseil de Réalités & Projets Consultants